melancholia

Please, put me to bed and turn down the light.

Vendredi 27 avril 2012 à 22:42

http://melancholia.cowblog.fr/images/117149177.jpg

Une grosse fille qui ferme les yeux et laisse les larmes s’échapper. Réprimant un gémissement, les abdominaux contractés. Les cheveux emmêlés, attachés au dessus de la tête comme elle le fait jamais, un tas de mèches blondes, rousses, châtains. Des baskets, de la pluie et de la fumée qui brûle un peu plus les poumons bousillés. Le jean trempé.

T’as beau courir encore et encore, lutter de toute tes forces contre la tempête, tenter d’échapper à toutes ces mains qui t’agrippent et te tire vers la norme. T’as beau courir plus vite qu’eux, prendre une autre route. T’as beau tout faire pour tenter de rendre le monde et la vie plus belle. T’as beau chercher n’importe quoi pour échapper au quotidien merdique qui te donne la nausée, chercher à changer le tout, l’impossible. T’as beau être une « outsider » parmi la foule de clones. T’as beau, t’as beau, t’iras jamais nulle part. Jamais.


Par melie le Mercredi 16 janvier 2013 à 23:19
J'suis tombée ici par hasard. Puis j'ai tout parcouru, jusqu'à la fin, avec une boule au creux du ventre : tout ça, ça aurait pu être moi. C'est très très bizarre comme sensation, mais je me suis tellement vue dans tes textes... Tout ça pour dire que, j'aime bien ton chez toi.
 

Ajouter un commentaire

Note : melancholia n'accepte que les commentaires des personnes possédant un compte sur Cowblog : vous devez obligatoirement être identifié pour poster un commentaire.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://melancholia.cowblog.fr/trackback/3182704

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast